Aller au contenu

Entorse de cheville et l’étiopathie

Vous avez loupé une marche, fait un mouvement brusque, votre pied s’est tordu et maintenant votre cheville est douloureuse et gonflée ? Vous vous êtes peut-être fait une entorse !

Est-ce que je peux aller voir mon étiopathe ? Et pourquoi ?

Différence entre foulure et entorse

Quand on se tord le pied, les ligaments de la cheville s’étirent, ils peuvent ainsi se distendre ou même se rompre. La foulure et l’entorse de la cheville sont l’un des traumatismes les plus courants.

  • La foulure est un étirement ligamentaire simple: par exemple lorsque l’on se tord le pied légèrement. Une petite douleur, due à l’étirement des ligaments, se fait ressentir mais la marche est conservée. Un léger œdème peut apparaître. La foulure ne nécessite pas de traitement.
  • L’entorse, elle, est une modification de l’équilibre articulaire. Dans ce cas, le patient a des difficultés à marcher. La cheville enfle, un œdème se forme et parfois aussi un hématome. Un traitement est nécessaire afin de rendre à l’articulation sa mobilité et sa stabilité.

Lors de l’entorse, un léger déplacement des os s’est produit. Ainsi, même des mois après l’accident votre cheville peut toujours être douloureuse ou raide. C’est pourquoi le traitement étiopathique est indispensable afin de permettre à votre cheville de retrouver souplesse et mobilité.

Une entorse peut parfois s’accompagner d’une fracture. Si le traumatisme est particulièrement important et que le patient présente un hématome volumineux, une radiographie est souvent effectuée.

Traitement de l’entorse ?

Juste après le traumatisme, il faut glacer l’articulation pendant au moins 20 minutes et faire une compression au niveau de la cheville afin de limiter la réaction inflammatoire et le gonflement.

Contrairement au traitement de la médecine classique qui préconise une immobilisation, le traitement étiopathique consiste à mobiliser l’articulation afin de réduire l’entorse, par une technique appropriée.

Ce traitement va consister à redonner de la mobilité aux structures de l’articulation, et ainsi vous permettre de retrouver rapidement une liberté de mouvement, tout en atténuant la douleur. Après la manipulation, la marche est possible immédiatement. La douleur, toujours présente, s’estompe au bout de plusieurs jours, le temps que les ligaments cicatrisent.

 

À très vite et prenez soin de vous !

Votre étiopathe, Clémence Albert

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
Instagram
Prendre rendez-vous