Les cystites à répétition

Le nom de « cystite » vous rappelle de mauvais souvenirs ? Vous n’êtes pas la seule ! La cystite est une pathologie fréquemment féminine.

En effet, nous sommes des centaines de milliers de femmes à déjà avoir eu à subir une infection urinaire.

Explication sur l’infection de la vessie

L’urine est normalement stérile, c’est-à-dire qu’elle ne contient normalement pas de bactéries dans son analyse. Les urines sont sécrétées par le rein qui filtre le sang afin de l’épurer des déchets de l’organisme. Habituellement la miction (= le fait d’uriner) est indolore et survient 5 à 6 fois par jour.

La cystite est donc définie comme une infection bactérienne des urines contenues dans la vessie, qui s’inflamme.

La cystite est récidivante lorsque l’on constate plus de 4 épisodes par an. (ce sont celles que l’on va pouvoir traiter en étiopathie)

La cystite typique associe des symptômes locaux :

  • fréquence augmentée des mictions
  • Miction de petite quantité avec de faux besoins
  • brûlures et impériosités mictionnelles
  • incontinence
  • douleurs dans le bas ventre
  • des urines troubles et malodorantes, ou du sang dans les urines.(Ce qui n’est pas forcément un signe de gravité).

Souvent une bactérie est en cause: Escherichia Coli. En effet, lorsque cette bactérie se développe de manière trop importante, les systèmes de défense de la vessie sont dépassés, la flore bactérienne n’est plus régulée ce qui provoque une inflammation.

Escherichia coli est une bactérie présente naturellement au niveau du colon (comme l’indique son nom: coli). Le canal cystique de la femme est plus court que chez l’homme, de plus celui-ci possède une prostate qui déverse un antibactérien naturel. La colonisation bactérienne se fait donc plus facilement chez les femmes, elles sont donc plus facilement atteintes.

Traitement étiopathique

Le traitement étiopathique principal consiste en un travail décongestionnant de la sphère vésicale dans le but de redynamiser la vessie et d’éviter ainsi un résidu post-mictionnel et la pullulation bactérienne.

En effet, cette zone tout particulièrement chez la femme a tendance à être congestionnée, (accumulation du sang) il faut donc dynamiser la circulation à ce niveau afin de redonner toute sa tonicité à la vessie.

Il faudra aussi rétablir si c’est le cas, toute malposition de la vessie qui pourrait favoriser les infections urinaires par la stase de l’urine.

Le nombre de séances variera bien entendu avec la durée depuis laquelle ce problème de cystite a commencé.

À très vite et prenez soin de vous !

Votre étiopathe, Clémence Albert

Lire d'autres articles

Tendinites et étiopathie

Une tendinite est une inflammation d’un tendon, tissu reliant le muscle à l’os. Lors d’une tendinite, on retrouve une douleur au mouvement, à l’étirement ou

Lire plus

Hémorroïdes et étiopathie

Les hémorroïdes sont des dilatations anormales des veines de l’anus et du rectum. Il en existe deux formes : Internes, situées au-dessus du sphincter anal, elle

Lire plus

Vous souhaitez
prendre rendez-vous ?