Aller au contenu

Tout sur l’asthme en étiopathie

asthme et étiopathie

Qu’est-ce que l’asthme ?

L’asthme est une maladie inflammatoire et chronique des bronches. Elle se manifeste sous forme de crises, au cours desquelles on observe une respiration difficile (difficulté à expirer principalement) ou de la toux.

L’asthme est la première maladie chronique chez les enfants. Cependant, il peut toucher toutes les tranches d’âges.

Les symptômes de l’asthme sont donc très variables d’une personne à l’autre et peuvent s’aggraver lors d’un effort physique ou durant la nuit.

Que se passe-t-il lors d’une crise d’asthme ?

L’asthme provoque une réduction du diamètre des voies aériennes, elle-même due à deux mécanismes distincts :

  • L’inflammation de la paroi des bronches provoque une sécrétion de mucus qui réduit l’espace de passage de l’air dans les poumons.
  • Une contraction des muscles qui entourent les bronches (le rôle des bronches étant de protéger les poumons des agents et agressions extérieures).

Cela entraîne un épaississement de la paroi bronchique ainsi qu’une hypersécrétion de mucus ce qui provoque un rétrécissement du calibre des bronches. L’air ne pourra alors pas passer en quantité suffisance, ce qui induit une difficulté respiratoire.

Cette cascade de manifestations au sein des bronches va empêcher le passage de l’air et provoquer les symptômes de la crise d’asthme.

Les effets de l'asthme sur le système respiratoire

Les symptômes

L’asthme est caractérisé par des épisodes récidivants de difficultés respiratoires, d’essoufflements, de toux nocturnes, de sifflements expiratoires ainsi que par une sensation d’oppression thoracique.

En état de crise, le patient asthmatique éprouve des gênes respiratoires plus au moins importantes telles que: des oppressions respiratoires , un essoufflement accompagné éventuellement d’une toux sèche, une respiration devenant sifflante, une expiration laborieuse nécessitant un effort de plus en plus important.

L’intensité et la durée de ces crises peuvent varier considérablement d’un patient à l’autre en fonction de la sévérité, de l’âge d’apparition, des facteurs déclenchants…

Asthme et étiopathie

L’asthme pouvant être la conséquence de troubles aussi différentes que complexes, la phase diagnostic sera primordiale.

Le but des séances sera de rendre les crises moins fréquentes, moins intenses et ainsi de pouvoir diminuer le traitement de fond.

Le traitement étiopathique peut être causal ou symptomatique. La prise en charge de cette maladie est souvent pluridisciplinaire.

Les traitements étiopathiques possibles sont par exemple  :

  • Des manipulations thoraciques hautes pour normaliser l’activité bronchique et stopper les mécanismes pathologiques cités en début d’article,
  • Un traitement au niveau de la face et ORL pour les personnes dont les crises sont déclenchées par des allergènes aériens

Lorsqu’elles sont importantes, les crises d’asthme peuvent aussi créer des blocages articulaires au niveau du thorax; ceux-ci pouvant favoriser le déclenchement et l’augmentation du nombre crise.

La libération des blocages articulaires au niveau du thorax permet donc de retrouver une certaine capacité thoracique et de diminuer la fréquence et/ou l’intensité des crises.

 

À très vite et prenez soin de vous !

Votre étiopathe, Clémence Albert

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Facebook
Instagram
Prendre rendez-vous